Consultation le Cerf - L'émergence des forces pour dénouer chaque situation !
L'intégration par les mouvement oculaires (IMO)
 
 
Praticienne IMO : Anne Tremblay, psychoéducatrice, psychothérapeute, membre de l'Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec(OPPQ) et détentrice d'un permis de l'Ordre des psychologues du Québec (OPQ)
 
 
Qu'est ce que l'IMO ?
 
L'IMO est une approche en neurothérapie de plus en plus reconnue et très promettteuse. Elle s'adresse aux enfants, aux adolescents et aux adultes dont le fonctionnement est perturbé par les conséquences d'une expérience traumatique.
 
Ces situations traumatiques vécues par une personne peuvent nuire à son adaptation dans une ou plusieurs sphères de sa vie.  Il peut s'agir de situations de dysfonctionnement familial, de perte, de deuil ou de séparation, d'intimidation scolaire, de violence, d'échecs répétés, d'abus sexuel, d'accidents ou de catastrophes naturelles,etc. L'IMO est un traitement rapide, efficace et reconnu scientifiquement pour résoudre ce type de difficultés.
 
 
Comment s'effectue-t-il ? Comment agit-il ?
 
Guidé par la praticienne, le participant sera invité à réaliser différents mouvements oculaires. Ces mouvements lui permettront de revivre les souvenirs affectifs et mulitisensoriels associés au traumatisme. Les effets pertubateurs des souvenirs diminueront avec l'IMO et, en conséquence, la personne retrouvera un fonctionnement sain et équilibré. Les souvenirs traumatiques seront, en réalité, intégrés au vécu du participant.
 
Cette technique qui s'appuie sur un protocole précis et rigoureux est apellée à se vivre dans un climat de confiance avec la thérapeute. La libération des souvenirs et et l'autoguérison pourront, ainsi, être davantage stimulées.
 
 
Les enfants et l'IMO
 
Les enfants seraient plus sensibles sur les plans biologique et psychologique à des réactions de stress post-traumatiques parce-qu'ils ne possèdent pas le bagage nécessaire pour faire face aux évènements perturbateurs (Beaulieu, 2005). Or, suite à un évènement traumatisant, le développement ou le comportement de ceux-ci se trouve très souvent affecté en raison de leur incapacité à intégrer l'expérience. De plus, l'on sait pertinemment que plusieurs éléments du traumatisme vécu à l'enfance, emmagasinés dans la mémoire continueront à affecter la vie adulte. Un enfant peut être traité avec l'IMO dès qu'il possède la maturité neurobiologique nécessaire, celle-ci apparaissant en général, vers l'âge de quatre ans. Il revient à la praticienne d'évaluer la situation avec le parent.
 
Comme l'utilisation de cette approche nécessite, au préalable, une évaluation, n'hésitez pas à me contacter pour de l'information ou pour prendre un rendez-vous.
 
Pour obtenir des réponses à vos questions ou pour prendre un rendez-vous : 450-467-2812
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint